Les Invisibles, lutte contre l'illettrisme et l'illectronisme

Ce projet se place dans le cadre du Plan départemental de lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme  du Conseil départemental de Loir-et-Cher.

 

Nos convictions

Le travail accompli depuis de nombreuses années par le CRIA 41 sur la question de la lutte contre l’illettrisme nous a amené à reconsidérer notre point de vue :

- L’illettrisme désigne la situation des personnes de plus de 16 ans qui ont été scolarisées en France et n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture et des compétences de base pour être autonomes dans des situations simples de la vie quotidienne.

Le public est un public caché, malaisé à repérer, qui dissimule ses difficultés. Il vit avec une culpabilité au quotidien depuis qu’il a quitté l’école. Il est difficile d’identifier une personne en situation d’illettrisme car elle a souvent mis en place des stratégies de contournement. Elle trouve des subterfuges pour ne pas avoir à lire ou écrire devant un tiers.

 

La capacité à utiliser les technologies de l’information et de la communication figure parmi les compétences de base, à côté des compétences lire, écrire, calculer, compter, tant dans le socle commun de connaissances,  de compétences et de culture défini par l’Éducation Nationale que dans le socle de connaissances et de compétences professionnelles inscrit dans le Code du travail.

Mais surtout, le numérique devient un élément essentiel et incontournable dans nos vies quotidiennes pour à la fois communiquer, chercher de l’information et faire valoir ses droits (impôts, CAF, sécurité sociale, gestion de son compte bancaire, accès aux notes de ses enfants, acheter un billet de train, prendre un rendez-vous médical, etc.). 

L’illectronisme entraîne un réel handicap et des problèmes d'insertion. L'illectronisme touche les personnes illettrées mais pas seulement. Selon l'ANLCI, l'illectronisme concernerait 15% de la population française.

 

Notre conviction est que nous devons donc faire du numérique une opportunité pour les personnes confrontées à l’illettrisme. Celui-ci doit être un levier pour l’apprentissage lecture-écriture.

Nous souhaitons donc développer ce projet pour aller au devant du public, favoriser la remobilisation, et proposer des solutions nouvelles de prise en charge.

 

 

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter sur numerique@cria41.org